Librairie Siloë Liège

facebookltrssmail3phone

La chair et la grâce

11 La chair et la graceUn roman d'Isabelle Pirot.
Ce livre est sans doute plus qu’un roman. Dédicacé en premier à son père, un peu comme au Père ? Puis à  nous et à chacun, l’Ami lecteur ,appelé à « occuper le maître poste de sa vie ».
Un livre qu’on ne lâche pas, qui nous emporte, qui fait renaître l’aventure de chaque homme et de chaque femme, qui évoque la difficulté à rester ou à devenir humain , sur ce chemin éternellement recommencé quelles que soient les époques .
Un livre évoquant notamment la vocation des prêtres, des curés de campagne, en accompagnant la vie d’un seul, confronté aux pulsions du monde et des siennes, l’obligeant à scruter au fond de lui , à se heurter au trop ,au manque, jusqu’à sa possible « résurrection », ou renaissance, tant de fois recommencée.
En l’écoutant, en l’observant , en  marchant dans ses pas, comme dans ceux et celles qui seront sur son chemin, en osant le regard ENTRE l’avers et le revers des choses, je suis sûre que vous vous sentirez très proche de ce personnage ET de tous les autres.  Je suis sûre que vous ferez CORPS avec lui et chacun(e) d’eux . Comme si ce livre appelait à communier : c’est un texte fait de chairs, de terre, de sang, de vie, de mort, de liens reliant tout ce qui vit, avec des mots et des langages divers et si riches, tout cela pour se mettre en marche, debout, en quête d’Amour malgré nos chutes, nos hontes, nos fuites.
Isabelle Pirot est la fille du peintre Arcabas, qui en 1999 a peint sur bois une représentation du « chagrin de Pierre ». Ce tableau est évoqué dans le livre. L’humain, le père, en lutte, démuni, qui va vers son destin.
Les larmes de Pierre ne sont sans doute pas sèches aujourd’hui encore, car on ne peut rien oublier de nos méfaits et devons- nous interroger sur nos capacités à penser Vrai.
Tout est sujet à réfléchir la dignité de l’humain au sein du monde des vivants et des morts.
Incarné par ce prêtre et ce fils, et par d’autres figures paternelles du livre, nous suivons des étapes qui rappellent « sans Lui, pas sans Lui, avec LUI » , traversées par chacun d’eux.
Quant aux femmes, elles sont omniprésentes, enseignants sans le savoir ce dont ils ont le plus besoin, repoussant les limites de toutes certitudes, de tous savoirs, afin d’aller « comme l’eau va » .
La place immense des frères , des sœurs, portés par certains ou qui portent. Ces liens subtils au cours du temps , parcourus des mystères ,qui illuminent tous et chacun.
Ce Corps où chacun joue sa partition sans en être toujours conscient.
Ce livre est là aussi pour tous ceux qui aiment pleinement la vie de chaire Et de grâce, reliée aux animaux, aux senteurs, aux herbes , aux arbres, aux sons, à la lumière autant qu’à l’ombre, entre la nuit et le jour.. .un livre entre ciel, mer et terre, où le feu des cœurs peuvent vous faire trembler et vous enchanter en même temps !
Et puis pour ceux qui aiment les mots riches, ceux des artisans ardents ou ceux des terroirs et des tréfonds, il y a de quoi croquer et se laisser embarquer très loin.
Ce « roman » est une ode , peut être une prière vers le Père ?
M.Scheyvaerts
Salvator, 2015 - 22.00 €

Réserver ce livre