Librairie Siloë Liège

facebookltrssmail3phone

La sainte au sablier : Carnet d'un pèlerin

la sainte au sablierPar Philippe LE GUILLOU

Sur les traces de la petite sainte de Lisieux
En chemin sur les routes normandes avec Philippe Le Guillou pour tenter d’appréhender le mystère de l’abandon corps et âme de la petite Thérèse à devenir un « jouet » entre les mains de Dieu.
Le sablier, c’est celui qui égrène le temps, temps de prière, de recueillement et de travail silencieux au sein du Carmel.
La petite Thérèse, au sortir de l’enfance, n’aura de cesse de suivre l’exemple de ses sœurs et d’intégrer, au plus vite, cette forteresse froide et humide qu’est le Carmel de Lisieux. Avec la farouche volonté de se consacrer entièrement à Dieu, elle ira jusqu’à se jeter aux pieds de Léon XIII, à Rome, pour obtenir la faveur de devenir Carmélite dès l’âge de quinze ans.
Philippe Le Guillou met ses pas dans ceux de la jeune fille. Tel un écrivain voyageur, il rassemble dans un carnet Moleskine ses réflexions, observations et commentaires qui constituent un chemin de foi personnel et lui permettent de rentrer en connexion avec cette sainte qu’il apprécie tant. Il nous invite à la suivre dans les lieux familiers qu’elle a fréquenté, il nous propose d’effleurer les objets qu’elle a manipulé pour tenter de nous faire pénétrer le mystère thérésien. L’écriture raffinée et poétique tente de rendre l’indicible de l’expérience mystique. Il faut tout le talent du romancier confirmé pour mettre des mots sur la puissance du feu intérieur qui brûle, et qui dévore, l’esprit de Thérèse.
Il est difficile, en effet, dans une société qui prône la liberté, la communication et l’ouverture au monde, de comprendre le cheminement d’une adolescente qui décide de renoncer à la vie familiale et aux beautés de la nature qu’elle aime tant pour devenir le « jouet » de Jésus. « Le jouet doit être mis à l’épreuve, ce petit jouet insignifiant et sans valeur, il peut être piétiné, percé, cabossé, abandonné au bord du chemin. »
Impressionnant le contraste entre la simplicité, l’effacement, la vie minuscule de Thérèse et l’ampleur de la ferveur populaire qui suivit la mort de celle qui montra le chemin de la petite voie. Étonnant également, de voir l’immensité de la basilique, la splendeur des mosaïques, la richesse du reliquaire pour honorer la petite sainte des fleurs des champs.
Mariel LEJEUNE, CDD de Namur 

Salvator, 2017 - 17,00 €

Réserver ce livre